Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
  • Secret professionnel et confidentialité

    Pour notre vie psychique le secret est essentiel. Une part de secret est nécessaire pour la construction de notre intimité. Elle permet le déploiement de nos pensées. Le secret structure notre vie fantasmatique et nos capacités de création. Aussi, dans notre intimité nous gardons parfois secrets certains sujets que nous jugeons nous-mêmes comme étant inconvenants ou honteux. 

    En venant voir un psychothérapeute ou un psychanalyste, il est donc fondamental de pouvoir se sentir en toute confiance et libre d'aborder toutes les questions et tous les sujets, même les plus intimes et les plus saugrenus. Des secrets doivent ainsi pouvoir être déposés, des fantasmes et des sentiments évoqués, des rêves racontés. La pensée se sentant plus libre, les processus psychiques à l'oeuvre peuvent ainsi se préciser, permettant au travail clinique d'avancer. 

    Tout ce que le patient confie dans le cadre d’une psychothérapie ou d’une cure analytique doit donc rester totalement et strictement confidentiel. Une personne qui vient consulter est souvent une personne qui souffre et qui est fragilisée. Le psy doit non seulement être très attentif à respecter le droit à la vie privée mais aussi à préserver la dignité. 

    Il est important de savoir que le psychologue, le psychothérapeute, le psychanalyste, se réfèrent de manière rigoureuse à des codes de déontologie élaborés par les diverses instances et écoles d’enseignement qui encadrent leurs activités. Les diplômes universitaires et l'inscription au registre ADELI sont aussi de solides garanties de professionnalisme et de respect du secret professionnel.